Quisommes-nous ?

Nous sommes 4 personnes à travailler à l’année :  
Anouck et Maxime sont co-gérants depuis Avril 2018.
Martine est salariée depuis 6 ans déjà et Sébastien a renforcé notre équipe en 2018. Nous sommes également épaulés par des saisonniers quand le besoin se fait sentir notamment en été et pendant les fêtes de fin d'année.
Une interview de chaque membre de l'équipe vous permettra de mieux nous connaître.

Anouck

Maxime

Martine

Sébastien

Nos interviews....

Maxime SARTON

Maxime

« Je suis originaire d’Embrun. Après mon Bac j’ai du partir, comme beaucoup, pour effectuer mes études supérieures. J’ai commencé par un BTSA Aquaculture à proximité d’Annecy. J’y ai appris toutes les bases de l’aquaculture d’eau douce et marine. J’ai obtenu mon diplôme en 2012 et j’ai souhaité allez plus loin dans ma formation. J’ai donc intégré une école d’ingénieur à Lyon, l’ISARA en troisième année. J’ai pu développer mes compétences sur l’agriculture et l’environnement d’une façon générale, ainsi que sur l’agroalimentaire, dans lequel je me suis spécialisé, en allant de la formulation de produits aux analyses statistiques d’enquêtes auprès du public. 

Suite à l’obtention de mon diplôme, j’ai eu la chance d’avoir comme premier poste celui de Responsable d’atelier de production de caviar d’esturgeons dans le Sud-ouest. Les poissons arrivaient vivant à l’atelier et du caviar en ressortait prêt à consommer. 

Ensuite, j’ai changé en allant dans le domaine de l’ingénierie agroalimentaire sur Lyon. Un grand écart qui s’explique par le souhait de me rapprocher de ma région. J’ai parcouru la France et la Belgique en tant que chef de projet industriel agroalimentaire. J’allais de la conception à la maitrise d’œuvre, de tout ce qui touche aux modifications d’une usine : de l’évolution des vestiaires du personnel, l’ajout de quai d’expédition, jusqu’au développement de ligne robotisée pour l’emballage de plats cuisinés en passant par le renouvellement de machines, l’évolution de capacités, ou les changements de process liés à des nouvelles recettes. 

J’ai beaucoup appris mais ce mode de vie nomade et stressant ne me convenait pas. J’avais toujours eu en tête ma passion pour l’aquaculture et ma volonté de revenir chez moi. C’est alors que j’ai eu l’opportunité de reprendre la pisciculture de Châteauroux-Les-Alpes en Avril 2018. J’ai atteint l’objectif que je m’étais fixé. Aujourd’hui, je suis content de me lever le matin car je fais un métier qui me plait même s’il n’est pas tous les jours facile, dans un lieu qui me plait et je participe activement à l’économie locale. Cette dernière chose me tient vraiment à cœur car j’ai toujours trouvé regrettable le fait qu’avec un département où il fait aussi bon vivre, nous n’arrivions pas à créer plus de dynamisme économique et humain. A présent, je vais tenter, à ma mesure de contribuer à cela. »

Anouck BONHOMME

Anouck

« Je suis originaire de l’Ain et j’ai passé une bonne partie de mon enfance dans les petites montagnes du Jura. Je suis petite fille de fromager, la fruitière est toujours dans la famille, et de commerçants. Après un bac S, j’ai décidé de poursuivre mes études à l’ISARA-Lyon pour devenir Ingénieur en Agroalimentaire, Agriculture et Environnement. J’ai obtenu mon diplôme en 2015 avec une spécialité en conception et industrialisation de produits alimentaires.
J’ai aussi rencontré Maxime pendant ces années d'école. C’est à ce moment là que j’ai commencé à connaître et m’intéresser au milieu aquatique et à la pisciculture.
Avant de s’installer à la Pisciculture des Ecrins, j’ai travaillé en tant que Responsable Qualité. Ma première expérience professionnelle s’est déroulée dans le Sud Ouest, au sein d’une PME d’élevage d’esturgeons et de production de caviar. Ensuite, j’ai travaillé au sein de l’enseigne Grand Frais dans les unités de conditionnement de poissons frais (Lyon, Cannes, Boulogne et Espagne) en tant que Responsable Audits et Certifications.
Ces deux expériences ont été riches dans bien des domaines et m’ont beaucoup appris, mais cette vie dans les transports, de stress au travail et de pression ne me convenait plus. Je voulais pouvoir prendre mes propres décisions et construire mon avenir professionnel au côté de Maxime.
Aussi, nous avions à cœur de créer ou reprendre une pisciculture. La seule condition était de retourner dans les Hautes-Alpes. Aujourd’hui c’est chose faite à Châteauroux-les-Alpes. Nous avons saisi l’opportunité au bon moment et nous sommes très heureux de pouvoir continuer l’activité.
Nous avons à cœur de pérenniser l’activité mais aussi de la développer en proposant à nos clients de nouveaux produits et plus de services. »

Martine

Martine

Martine est originaire du Nord de la France mais castellroussine depuis des années. Elle travaille à la pisciculture depuis de nombreuses années, tout d'abord ponctuellement et à temps plein depuis 7 ans.
Elle est l'AS du couteau pour trancher la truite fumée et est de très bons conseils à la boutique.

Elle a travaillé dans bien des domaines mais c'est aujourd'hui avec les truites de Châteauroux qu'elle s'épanouit.

 

Sébastien

Sébastien

Sébastien a intégré l'équipe en mai 2018.
Il est venu retrouver les montagnes des Hautes-Alpes après un long passage par le Sud de la France.
Il a toujours travaillé dans avec dans le domaine de la marée ou de la pisiculture que ce soit en grande surface ou dans des industries agro-alimentaires.

Fort de ses expériences, il apporte à l'équipe ses connaissances techniques dans l'atelier de transformation mais aussi sur l'élevage.
Comme Martine, vous pourrez le rencontrer à la boutique!

Les partenaires de la Pisculture des Écrins

    Suivez-nous

    Lettre d'information